Temps de lecture : 4 minutes

SmartNews #8

26 Février 2024

Canada : Les "feux zombies" accélère l’apparition des feux de forêts

Un feu zombie est un feu de forêt se produisant dans les terres froides. Il se déclenche durant une année, est étouffé en surface, mais continue à brûler dans la tourbe, avant de se re-déclencher au printemps, avec la fonte de la neige.

Au Canada, ceux qui vont persister jusqu'au printemps pourraient favoriser un déclenchement précoce des incendies de forêt en 2024.

En effet, les Canadiens ont pu observer des tempêtes de neige grises à cause de la fumée des feux brûlant sous la terre, (y compris les jours où le thermomètre affichait jusqu'à -40°C). En janvier, on comptait 106 feux zombies actifs en Colombie-Britannique. Même si la plupart s'éteignent d'eux-mêmes avant le printemps, certains ne seront toujours pas éteints d'ici le mois de mars (au moins 90 feux brûlent encore en Colombie-Britannique) et pourraient s'enflammer une fois que la neige aura fondu. Ces incendies, cause directe de l’apparition prématuré des feux de forêt, ont brûlé plus de 18 millions d'hectares de terres au Canada en 2023.

Sources :

Moins de viande pour atteindre nos objectifs climatiques

Selon une étude du Réseau Action Climat et de la Société française de nutrition, il faudrait réduire de 50 % la consommation actuelle de viande en France, pour tomber à 450 grammes par semaine, et atteindre les objectifs climatiques fixés pour le pays. L'alimentation représente 22% de l'empreinte carbone de la France et les résultats de l’étude montrent qu'il est possible de réduire de moitié la consommation de viande tout en satisfaisant l'adéquation nutritionnelle et sans avoir recours à des produits enrichis ou à des supplémentations. Ce changement conduirait à une réduction de l'impact carbone de l'alimentation conforme aux engagements pris par la France dans le cadre de sa 2e Stratégie bas carbone, qui vise notamment une réduction des gaz à effet de serre de son secteur agricole de 46% d'ici 2050.

Sources :

Les plus grands pollueurs plastiques 2023 sont…

L’ONG "Break Free From Plastic" a récemment dressé son classement des entreprises qui sont les mauvais élèves en pollution plastique 2023. Pour la sixième année consécutive on retrouve en 1ère place Coca-Cola Company, suivie de près par Nestlé, Unilever, PepsiCo et Mondelēz International.

Avec leur production massive d'emballages en plastique à usage unique, ces entreprises ont un impact considérable sur l’environnement. Pour obtenir ces résultats, 537 719 déchets plastiques ont été collectés dans 41 pays.

En France, c’est le Groupe Alma qui a décroché la première place, suivi d’Altria et du Groupe Coca-Cola.

Sources :

📌 Restez connectés pour ne rien manquer de nos prochaines Smartnews !

Logo France 2030

Smartpheed fait partie du programme d'investissement France 2030

Smartpheed s'engage
ODD 8 Travail Décent et croissance économiqueODD 9 Industrie, Innovation et InfrastructureODD 12 Consommation et productino responsableODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiquesODD 17 Partenariats pour la réalisation des objectifs

Suis nous !

icône tiktok